Les crémations du Temple de Pashupatinath

Le Temple de Pashupatinath est l’un des temples les plus sacrés du Népal. Il est situé sur les rives de la rivière Bagmati, à Kathmandu, et on y pratique quotidiennement des crémations selon le rite Hindou. Le complexe est divisé en deux parties. La zone des « pauvres » et la zone des « riches ». Plus le défunt est fortuné, plus il a le droit d’être incinéré près du temple. Contrairement aux pratiques « occidentales », les crémations se font en public, et toutes les étapes sont accessibles aux visiteurs. Les non-hindus sont cependant priés de rester sur la rive opposée. Sortir l’appareil photo et commencer à déclencher m’a pris du temps, j’avais clairement l’impression d’être un voyeur. Je ne voulais rester que quelques minutes, j’y ai passé finalement la journée. Il y a finalement quelque chose de très vivant dans ces cérémonies, de très naturel aussi. Le rapport à la mort est très différent. La douleur est présente, les pleurs sont nombreux, mais il y a aussi une forte symbolique de la transition, de l’accompagnement, du renouveau. Il n’est pas coutumier pour nous de voir une famille prendre soin du défunt et le préparer à la crémation, en le lavant à l’eau sacrée de la rivière. Il n’y a rien de tabou, rien de caché. Je me demande si ce n’est pas plus sain et s’il n’est pas plus facile ensuite de faire son deuil. Les disparus ne sont pas cachés et confiés à des professionnels de la mort. Voir un corps brûler pendant des heures est quelque chose de violent et de saisissant. Voir ensuite les cendres balayées dans la rivière est pour nous difficilement acceptable. Poussière tu retourneras poussière. Je reste marqué par le « spectacle » des enfants de Pashupatinath qui passent leur journée à sonder la rivière avec des aimants attachés à des cordes, pour tenter de récupérer le métal contenu dans les dents ou sur les os des défunts. La vie continue!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *