Feux d'artifice de Montréal

Feux d’artifice de Montréal

Premiers essais hier de photos de feux d’artifice avec mon Nikon. On a eu plusieurs orages dans la journée, et rien de tel qu’un ciel orageux et un sol mouillé pour améliorer des photos de nuit. C’était donc le soir idéal !

Les photos de feux d’artifice sont difficiles à faire, surtout quand on veut inclure le public et le paysage urbain. Il y a deux écueils : le temps de pose nécessaire pour exposer correctement le décor est souvent supérieur à celui nécessaire pour exposer les feux, d’où des problèmes de surexposition. Deuxième difficulté, il faut un temps de pose long mais pas trop, car après quelques secondes, les lumières des feux font de la surimpression sur l’image et ça devient illisible ou surexposé. Leçons d’hier, 100 ISO c’est pas jouable, il va falloir aller dans les 400 pour réduire le temps de pose à 1 ou 2 secondes, exposer le décor correctement, sans avoir de la bouillie de feux d’artifice. Je dois aussi me concentrer sur les fusées simples, et éviter le bouquet final.

Voici quelques photos du spectacle d’hier. C’était la Grèce qui concourait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *